Nouveaux gTLDs et innovation

Un peu d'innovation

Qu'elles soient "ouvertes" ou "restrictives", les nouvelles extensions Internet sont là pour proposer un choix plus vaste de noms de domaine. Il est aussi possible de créer une extension Internet pour une utilisation propre aux marques et destinée à une utilisation interne. Il y a néanmoins trop de registres aujourd'hui sur le marché des noms de domaine et les volumes de noms créés démontrent que les résultats escomptés, ne sont pas là.

Vendre des NDD n'est pas la seul option

Les nouveaux candidats aux nouvelles extensions Internet pensent que commercialiser leurs noms grace au réseau des bureaux d'enregistrement accrédités (les Registrars) est la seule façon de rendre un registre rentable. C'est exact "sur le papier", mais il existe plusieurs façons de procéder.

Chez Jovenet Consulting, nous avons une bonne visibilité de l'état actuel du marché des registres qui commercialisent des noms de domaine, et si nombreux d'entre eux pensaient vendre des milliers (millions) de noms dès leur première année de lancement, les diverses méthodes essayées ont démontré qu'elles...ne fonctionnaient pas toutes...

  • Le don de nom de domaine a démontré que très peu de titulaires les renouvelaient;
  • Vendre à très bas prix implique que les utilisateurs n'exploitent pas les noms de domaine de façon à valoriser un contenu, lorsque ceux-ci sont renouvelés, ils servent souvent à des opérations de phishing, spam ou propagation de malwares, dévalorisant l'image du registre;
  • Vendre à un prix élevé est une méthode dont j'ai longtemps tenté de savoir si celle-ci était intéressante pour les registres qui la pratiquent: je n'ai toujours pas réponse à cette question (peut être est-ce la cas);
  • Vendre des noms de domaine Premiums: les registres en parlent beaucoup et je voudrais sincèrement les croire mais se lance t'on dans un projet de registre pour vendre des noms de domaine Premiums?
  • Parquer des noms de domaine coûte souvent plus cher en renouvellement que les revenus publicitaires générés.

Le prochain cycle d'appel à candidatures approche...

...est les nombreux candidats à une nouvelle extension Internet ne veulent pas se lancer dans un projet qui leur coûtera plus en entretien que les revenus annuels générés par la vente de noms de domaine via le réseau des bureaux d'enregistrement accrédités.

Il existe de nombreuses extensions à très fort potentiel et de nouvelle(s) méthode(s) qui ont démontré que vendre des noms de domaine en tant que registre peut être lucratif. Chez Jovenet Consulting, nous serions heureux de vous aiguiller vers des idées de commercialisation innovante.